Laurent Millet, De l'enseignement de l'anatomie et des couleurs, 2023. Courtesy de l’artiste et de la galerie Binome, Paris
Vue d'exposition
Laurent Millet, Somnium, 2014. Courtesy de l’artiste et de la galerie Binome, Paris
Lorenzo Vitturi, Red Cotisso, Green Pigment, Wood in Arìn, Caminantes, 2019
Vue d'exposition
Laurent Millet, De l'enseignement de l'anatomie et des couleurs, 2023. Courtesy de l’artiste et de la galerie Binome, Paris
Vue d'exposition
Vue d'exposition
Vue d'exposition
Laurent Millet, L'Astrophile, 2017. Courtesy de l’artiste et de la galerie Binome, Paris
Laurent Millet, Cyanomètre, 2017. Courtesy de l’artiste et de la galerie Binome, Paris
Laurent Millet, À peu pres Euclide, 2021. Courtesy de l’artiste et de la galerie Binome, Paris.
Laurent Millet, Les Reliquaires du diaphane, 2015. Courtesy de l’artiste et de la galerie Binome, Paris.

FORMER L’HYPOTHÈSE

Laurent Millet

25 mai — 28 septembre 2024

Œuvres inédites issues d’une résidence de création sur le territoire normand et retour sur ses récentes séries photographiques : l’exposition Former l’hypothèse met en lumière les dix dernières années de création de l’artiste français Laurent Millet (1968) et convie à une exploration des liens féconds entre art et science.

L’exposition déploie ainsi six ensembles photographiques de Laurent Millet comme autant de satellites de son imaginaire scientifique et révèle les créations inédites issues de sa résidence consacrée aux étonnants modèles anatomiques humains et végétaux du Docteur Auzoux (Eure, 1797-1880) présents dans les collections du musée de l’écorché d’anatomie du Neubourg, en Normandie.

Des cerfs-volants savants de Graham Bell à la mesure du bleu du ciel par Saussure, des polyèdres de Jamnitzer aux géométries d’Euclide, l’œuvre de l’artiste Laurent Millet dresse avec constance depuis plusieurs années une cartographie très personnelle de la chose scientifique. Envisagée comme un puissant vecteur d’imaginaire, la science est chez lui le lieu de l’expérience et de la quête. Autant qu’à l’invention elle-même, sa photographie donne forme au temps long de la recherche, ses tâtonnements et les pérégrinations solitaires qu’elle induit. Il n’est pas rare alors de croiser la silhouette de l’artiste, toujours en mouvement, affairé à construire et manipuler. Laurent Millet apparaît non en commentateur mais en faiseur, formulant à son tour ses propres hypothèses, depuis sa position d’artiste, à coups de formes.

Le Centre photographique Rouen Normandie remercie le musée de l’écorché d’anatomie du Neubourg.

L’exposition se tient dans le cadre du festival Normandie Impressionniste, dont elle a reçu le soutien.

 

 

TOUTOUÏE!

Toutouïe! ce sont des pastilles sonores qui s’attardent sur quelques unes des œuvres présentes dans l’exposition. D’une durée de quelques minutes chacune, elles relatent l’expérience de découverte des œuvres, appréhendées de façon aussi spontanée que sensible par des visiteurs.

Pour l’exposition de Laurent Millet Former l’hypothèse, écoutez des médecins, un professeur de physique et des enfants vous parler des photographies qu’ils observent.

Paroles recueillies avec la complicité de Philippe Ripoll, écrivain.

Ces pastilles sonores sont réalisées grâce au soutien de la Société des amis du Centre photographique Rouen Normandie.

Louise, Lys-Marie et Yaël vous racontent ce qu’elles imaginent être cette forme mystérieuse issue de la série De l’enseignement de l’anatomie et des couleurs de Laurent Millet.

 

Sophie Patrier, anatomopathologiste, et Philippe Patrier, gastroentérologue, dialoguent et formulent des hypothèses : regarde-t-on un organe humain, animal, ou tout simplement un instrument de musique ?

 

Éric Lebourg, professeur de physique, observe une constellation de constructions énigmatiques dans un paysage lunaire et tente de comprendre leurs fonctions.

 

AGENDA

VERNISSAGE
Vendredi 24 mai,
à partir de 17h en présence de l’artiste

VISITES COMMENTÉES

Samedi 25 mai, 16h en présence de l’artiste, doublée en LSF
Mardi 2 juillet, 12h30
Jeudi 12 septembre, 19h
Samedi 28 septembre, 16h

ATELIER POUR ENFANTS Fantaisies géométriques
avec Sophie Grassart
, artiste
. Pour les 7/12 ans
Dimanche 9 juin, 14h30

SOIRÉE CINÉMA Flore fantastique
en partenariat avec le festival Le Courtivore. Mardi 4 juin, 19h

DOUBLES VISITES COMMENTÉES en partenariat avec MUNAÉ – Musée
AUZOUX, Hier et aujourd’hui
Samedi 15 juin, 15h
départ Centre de ressources du MUNAÉ : 6 rue de Bihorel

Voir en couleurs
en partenariat avec MUNAÉ – Musée. Samedi 7 septembre, 15h
départ MUNAÉ : 185, rue Eau de Robec

CONFÉRENCE
Avec Emanuele Coccia, philosophe
Mardi 24 septembre, 19h

Tous les évènements sont gratuits.
Informations sur centrephotographique.com
Réservations à info@centrephotographique.com